Le rouge vif des fleurs de l'Aeschynanthus Mona Lisa

Aeschynanthus Mona Lisa, une cascade de fleurs

L’Aeschynanthus Mona Lisa est une merveilleuse plante verte appréciée par ses longues tiges rampantes. Elle donne naissance à d’étrange fleurs aux couleurs flamboyantes qui enchanteront votre intérieur.

L’histoire de l’Aeschynanthus Mona Lisa

C’est une plante originaire des zones tropicale d’Asie du Sud-Est appartenant à la famille des Gesnériacées. Elle est dotée de tiges souples portant des feuilles verte foncé charnues, ovales ayant un peu de duvet. À l’extrémité de ses tiges, naissent de mystérieuses fleurs en forme de trompettes de couleur rouge vif et pourpre.

C’est pourquoi, il s’agit d’une plante intéressante de par la beauté de son feuillage. Lorsque l’Aeschynanthus Mona Lisa se retrouve dans son milieu naturel, elle vit accrochée aux arbres.

Une plante d’intérieur

L’Aeschynanthus Mona Lisa est une plante d’intérieur qui est recherché pour son aspect décoratif et pour son apport de couleur à l’intérieur d’un appartement ou d’une maison.

Elle est relativement simple à entretenir et à maintenir en bonne santé puisqu’elle nécessite très peu d’arrosage. En effet, il faut l’arroser deux fois par semaine en été et une à deux fois toutes les deux semaines en hiver.

Sa floraison a lieu au printemps et en été, toutefois, elle peut fleurir toute l’année si elle est cultivée dans de bonnes conditions.

Conseils culture sur mur végétal 

Il s’agit d’une plante retombante relativement volumineuse. Bien que cela ne soit pas courant, elle peut s’accrocher sur le feutre. La base de cette plante étant volumineuse, elle nécessite d’être installée dans une grande pochette.

L’Aeschynanthus Mona Lisa offre une floraison abondante. De plus, elle couvre une grande partie du mur végétal. Elle est, fréquemment, placée en haut du jardin vertical en raison de la longueur de ses tiges qui demande une place importante. En plus de cela, c’est une plante qui est plus esthétique quand on la regarde depuis le bas.

Généralement, nous la plantons en massif car elle est très envahissante et s’accroche facilement aux plantes qui se trouvent auprès d’elle, ce qui n’est pas toujours souhaitable.

Bien qu’elle soit relativement onéreuse, son utilisation reste, malgré tout, assez économique. Toutefois, vous devez rester vigilant dans la manière dont vous la fixez sur le mur car elle peut se déboiter facilement en raison du poids cumulé par ses branches.

Conseils culture en pot

Cette plante vivace convient parfaitement aux débutants puisqu’elle a besoin de très peu d’entretien. Effectivement, elle demande peu d’entretien puisqu’elle se plait dans une pièce ayant une température comprise entre 10°C et 22°C. Il faut savoir qu’elle peut être arrosée une à deux fois par mois selon la température de la pièce dans laquelle elle se trouve. Bien évidemment, elle a besoin de lumière sans être exposée directement en plein soleil.

Néanmoins, il faut éviter de la placer dans un endroit susceptible d’avoir des courants d’air ou encore de lui faire connaître des changements de températures trop brusques. Durant ses périodes de croissance, il est recommandé de lui donner, mensuellement, un apport d’engrais spécifiques aux plantes d’intérieur. Il faut également savoir que l’Aeschynanthus Mona Lisa n’aime pas être changée de place durant sa période de floraison.

De par son feuillage retombant, il est conseillé de la mettre en suspension afin qu’elle prenne toute sa valeur.

L'aeschynanthus Mona Lisa en pot sur fond blanc
L'Aeschynanthus Mona Lisa en pot dans un intérieur

Maladies et insectes nuisibles

L’état de ses feuilles sert d’indicateur sur la santé générale de la plante. En effet, l’apparition de taches blanches ou brillantes sont signe d’attaque de pucerons ou de cochenilles farineuses. Puis, les feuilles qui tombent manifestent la présence d’araignées rouges.

Multiplication

Sa multiplication s’effectue par bouture pendant la saison chaude. En effet, cette méthode est relativement simple puisqu’il suffit juste de couper une de ses tiges et de la placer dans un substrat humide. Le bouturage est quasi indispensable tous les trois à quatre ans afin de rajeunir la plante car lorsqu’elle vieillit elle a tendance à générer de vieux rameaux.

Espèces et variétés 

Il existe différents types d’Aeschynanthus :

Lobbianus : feuilles épaisses verte foncé bordées de pourpre générant des fleurs rouges vif avec nervures blanc / crème.

Speciosus : feuilles verte foncé aux fleurs oranges.

Marmoratus : feuilles marbrées de vert pâle ou de pourpre avec des fleurs vert / brun.

Japhrolepis : petites feuilles denses aux fleurs rouge / pourpre.

0
Panier