didymochlaena trunculata feuillage

Didymochlaena, la fougère arborescente

Le Didymochlaena, autrement appelé la fougère arborescente ou encore la fougère acajou, est une fougère native du Natal en Afrique. Lorsqu’elle prend de l’âge, elle forme un petit tronc ayant sur le haut une couronne de frondes bipennées persistantes à folioles coriaces et à tiges de couleur marron rouge, d’où son autre appellation.

L’histoire du Didymochlaena

Cette fougère vivace est originaire de la forêt équatoriale d’Amérique du Sud et appartient à la famille des Dryopteridaceae.

Elle est, essentiellement, recherchée pour son aspect décoratif. En effet, ses feuilles ont une particularité, à savoir la double division des frondes.

Ce cultivar se reconnait de par ses feuilles aux éclaboussures blanches. Elle se démarque de son espèce par son port plus vertical mais également par sa croissance plus lente et parce qu’elle est moins vigoureuse. Néanmoins, cela n’en fait pas pour autant une plante fragile. 

Une plante d’intérieur

Le Didymochlaena se plait relativement bien en intérieur. En effet, elle s’épanouira pleinement dans un espace lumineux. En étant installée dans un environnement humide et chaud, ses rhizomes se développeront en créant des boutures pouvant être amené à dépasser le pot.

Il s’agit d’une véritable fougère tropicale, c’est pourquoi, il faut que vous évitiez de l’exposer en plein soleil. Appréciant l’air humide, elle nécessite d’être vaporisée quelques fois afin que ses feuilles ne s’assèchent pas.

Conseils culture sur mur végétal 

Il s’agit d’une fougère difficile à replanter car lorsqu’on la dépote ses racines prennent la forme du pot.

Le Didymochlaena requiert un jardinier de niveau intermédiaire. Toutefois, elle nécessite peu de vigilance étant donné qu’il s’agit d’une plante ayant un penchant pour les endroits ombragés, c’est pour cela qu’on a tendance à la placer vers le bas du jardin intérieur. Cependant, évitez de l’installer dans une pièce ayant une atmosphère sèche car elle le supporte mal et l’extrémité de ses frondes risquent de se dessécher.

Elle s’accommode dans une pièce dont les températures sont comprises entre 16°C et 20°C. Il faut savoir qu’il n’y a pas forcément de limites à ne pas dépasser puisqu’elle peut très bien résister à une température de 30°C tant que l’humidité reste adaptée.

Conseils culture en pot

Il s’agit d’une plante appréciant les pièces lumineuses ou les endroits à la mi-ombre. Pour pouvoir l’arroser, il faut que le terreau soit sec en surface, c’est-à-dire lorsqu’il sera d’une couleur plus clair sur le dessus. Il est recommandé de la placer sur un lit de billes d’argiles dans une soucoupe remplie d’eau étant donné qu’elle aime plus particulièrement l’humidité.

De plus, il est conseillé de lui donner un apport d’engrais liquide spécial plantes vertes tous les 4-5 arrosages de mars à septembre.

Il s’agit d’une plante originaire de la forêt équatoriale qui apprécient particulièrement les endroits confinés ayant une bonne humidité atmosphérique. C’est pourquoi, elle se plaît d’autant plus dans une salle de bain.

didymochlaena truncalata en pot
Didymochlaena truncatula en pot en intérieur

Maladies et insectes nuisibles

C’est une plante rarement attaquée par quel qu’onques maladies ou parasites. Les rares fois où elle est attaquée c’est par les cochenilles caparaçonnées.

Multiplication

Sa multiplication est assez complexe, c’est la raison pour laquelle elle est effectuée uniquement par les professionnels. En effet, la multiplication de cette plante se fait par semis car les fougères génèrent des spores au revers de leurs feuilles. Et ces spores donnent naissance à une sorte de masse verte indifférenciée qui se nomme prothalle et qui, par la suite, produit des jeunes plantules à individualiser par repiquage.

Espèces et variétés 

Didymochlaena microphylla : fougère semi-carbonée ayant un tronc plein d’écailles rouge et des frondes bipennées à la texture semblable à celle du cuir.

0
Panier