Calathea Amabilis

Calathea Amabilis, un feuillage aux motifs contrastés

Calathea Amabilis, la plante aux graphiques particulières.

L’histoire de Calathea Amabilis

Le Calathea est une plante originaire d’Amérique du Sud, plus spécialement, de Brésil. Il appartient à la famille des Marantacées. C’est une plante particulière dû à son feuillage très ornemental. En effet, les feuilles offrent des motifs contrastés, avec des tons de vert clair, de vert foncé, de crème, de rose ou de brun.

Caractéristique du Calathea Amabilis

Le calathea demande de la patience parce que sa croissance est lente.

Il aime les pièces avec une température située entre 16 et 20°C et une lumière tamisée ou à mi-ombre. En revanche, vérifiez à ne pas l’exposer directement au soleil, qui risquerait de brûler ses feuilles et d’affadir leur couleur d’origine.

Calathea Amabilis, une plante d’intérieur

Cette plante est parfaite pour votre intérieur. Son feuillage coloré s’avère très décoratif. De plus, elle est particulièrement adaptée à des pièces peu lumineuses. Elle supporte bien l’humidité mais n’aime pas toutefois les températures trop fraîches.

Le Calathea a le pouvoir d’absorber de nombreux produits chimiques plus ou moins toxiques dans votre intérieur.

Conseil Culture sur mur végétal

Nous utilisons cette plante pour certains de nos murs végétaux. Elle est facile à manipuler. Et surtout, compacte. Le Calathea est adapté aux petites pochettes utilisées sur les murs végétaux. Il plait bien en bas du mur végétal et mis en valeur dans des massives imposants.

Mur végétal intérieur

Conseil culture en pot

Le Calathea Amabilis est une vivace tropicale qui demande une attention particulière à l’hygrométrie et à la température. Le bon jaugeage entre humidité et chaleur sont indispensables, sinon l’air devient trop sec.

Dans un pot, arrosez abondamment le Calathea pendant la période de croissance. Tout cela en gardant la motte toujours humide. Selon vos désirs, vous pouvez entourer votre pot de sphaigne ou de mousse qui aidera au maintien de la bonne humidité.

Rempotez votre plante chaque année dans un pot plus grand, le Calathea épuise vite son compost.

Multiplication du Calathea

La plante Calathea se multiplie facilement par division de touffes vers la fin du printemps, entre juin et septembre.

Maladies, nuisibles et parasites

En principe, le calathea ne subit pas d’attaques de ravageurs ou de maladies.

Par contre, faites attention aux cochenilles qui rendent les feuilles poisseuses. Ainsi que les araignées rouges qui peuvent tisser des toiles sur la face inférieure des feuilles. Celles-ci deviennent jaunes. Pour y remédier, il faut accentuer l’humidité de l’air et vaporiser un acaricide, si les dégâts sont trop importants.

Dans le cas où votre air n’est pas assez humide, votre calathea pourra connaître un dessèchement, un brunissement ou un enroulement de ses feuilles. Essayez d’humidifiez l’air.

Si le calathea a trop de lumière ou s’il manque d’azote, ses feuilles vont pâlir et se faner. Le soleil est l’ennemi de Calathea, prévoyez de le plaçer à mi-ombre.

Quelques espèces de Calathea

Calathea crocata :

Une espèce très répandue grâce à sa jolie floraison.

Calathea lancifolia :

Avec des feuilles lancéolées, aux bords ondulés, d’un beau vert marqué de taches partant de la nervure centrale.

Calathea ornata :

Les feuilles ovales, vert sombre, striées de blanc ou de rose pâle.

Calathea makoyana :

Cet espèce a des feuilles oblongues, vert pâle, portant des macules vert foncé (surnommée « plante paon »).

Calathea zebrina :

Avec des feuilles oblongues, vertes, striées…

Panier